Avant d'être une maison d'édition, Polystyrène a commencé par être une revue étudiante où il était question de passerelles entre la bande dessinée et ce que nous croyions alors être l'art contemporain.  A lacunary history of Comics et Les Encodages ont été deux tentatives utilisant l'abstraction pour comprendre le médium bande dessinée en en mettant certains mécanismes à nu.

A lacunary history of comics (une histoire lacunaire de la bande dessinée) est avant tout un exercice graphique : il s’agit simplement de procéder à un inventaire rapide et incomplet des moments de l’histoire de la bande dessinée en ne conservant que la forme des cases sur quelques pages d’anthologie.

Les Encodages décortiquent la construction narrative de certaines bandes dessinées préexistantes, dont la particularité était de ne pas être centrées sur un héros particulier.
Leur principe est relativement simple. Chaque petit carreau correspond à une case de la bande dessinée choisie, la couleur étant déterminée par les personnages qui y apparaissent. Il faut donc, au préalable, associer une couleur à chaque personnage, avant d’entamer le travail, case à case. La présence de plusieurs personnages dans une seule case donne lieu à des mélanges de couleur.